Témoignages

 

Amelie, Janv 2016 :              Nouveau

 

 

Personnellement je reviens de loin, la premiere fois que j'ai vu Laetitia j'étais fraichement sevrée de l'alcool, sous anxiolytiques et antidépresseurs a hautes doses quotidiennes et forcement le corps meurtri, pétrifié dans ses peurs et se mauvaises habitudes.

Les trois premiers mois, Laetitia m'a remise en place energetiquement..."

(suite...)

 

 

 

Francoise, Dec 2015 :           Nouveau

 

 

La pratique quotidienne effectuée le matin, a l'heure ou beaucoup dorment encore, est pour moi un moment special.

Un moment a moi, un moment d'intériorité et d'écoute de mon corps, de mes ressentis et de mes emotions..."

(suite...)

 

 

 

 

Carole C :

 

" Après des années passées à consulter différents types de thérapeutes, je ressentais une espèce de vide face au manque de globalité dans l'écoute de ma demande. Il me semblait assez clair (suite...)

 

 

Marie A :

 

Quand je me suis adressée à Laetitia en 2008, j'avais des problèmes de sang et d'anémie, de grosse fatigue et de dépression.

Je me sentais vraiment mal. En une séance je me suis déjà sentie beaucoup mieux et par la suite, grâce à (suite...)

 

 

Séverine S


J'ai découvert la médecine chinoise il y a de cela bientôt 10 ans. 
J'ai fréquenté plusieurs thérapeutes jusqu'au jour où je suis allée consulter Laetitia pour une histoire de mémorisation et de fatigue.
Son approche du soin m'a intriguée car elle me parlait (suite...)
 

 

Xandre P

 

Je me souviens être allé chez mon médecin généraliste, alors que je commençais à enseigner tout en finissant ma thèse, pour qu'elle me prescrive un traitement "énergétisant", alors qu'elle voulait même m'arrêter, constatant chez moi un certain état de surmenage. Quelle blague ! Elle m'a refilé de la vitamine C qui n'a rien changé, et je pense que je n'ai tenu que grâce à ma pratique martiale qui me permettait de me libérer de certaines tensions. Quelques mois plus tard, je rencontrais Laetitia pour une première séance (suite...

 

 

Yves G.

 

J’ai commencé à consulter Laetitia en septembre (2012) pour mes problèmes d’insomnie. Ils ne sont pas encore complètement réglés, mais je constate un net progrès. Je le ressens d’abord sur mon émotivité, la façon dont je reçois les inévitables contrariétés de la vie (et aussi ses bonnes choses). Je ressassais, ruminais, fulminais, parlais avec moi-même… C’est cela que je maîtrise beaucoup mieux maintenant (...)



Ciel

L'esprit, ou encore le "shen", selon la vision taoïste de mon école, est considéré comme la partie la plus immatérielle de l'être humain. C'est par conséquent aussi l'aspect le plus "yang" de notre être, c'est-à-dire le moins palpable, par opposition au "yin, plus matériel et plus palpable.


L'état de santé se reflète dans le shen, c'est-à-dire que l'on ne peut considérer être en bonne santé si notre esprit vagabonde trop souvent ou qu'il s'affole au moindre tumulte.


Il est par conséquent important pour nous d'agir directement sur celui-ci. Pour cela, nous passons par ses différentes composantes afin de mieux les équilibrer pour qu'elles fonctionnent harmonieusement.


5 Composantes :


- L'aspect mental, intellectuel, de réflexion,

- L'aspect action, réalisation, concrétisation de nos projets,

- L'aspect spirituel, intuitif, subtil, expansif,

- L'aspect egotique, individualiste, matérialiste,

- L'aspect primordial, l'étincelle de vie, le feu de la vie... celui qui abrite les 4 autres et qui constitue leur résidence.


Pourquoi vouloir les équilibrer ?


Il faut savoir que si seulement l'un des aspects de notre esprit cité ci-dessus est déséquilibré, et si ce déséquilibre persiste, il entraînera inévitablement les autres dans une perturbation.

 

Par exemple :


- Lorsque l'aspect mental est en déséquilibre, il nous empêche souvent de passer à l'action malgré un fort désir de le faire.

Concrètement : sur un projet, à force d'envisager toutes les possibilités et de bouillonner d'idées pour le mettre en oeuvre, on ne fait que planifier et penser au lieu d'agir. Et lorsqu'on veut enfin passer à l'action, l'énergie nous manque car on a tout dépensé dans la cogitation.


- Lorsque l'aspect action est en déséquilibre, il nous amène souvent soit à risquer notre vie inutilement, soit u contraire, à ne plus rien faire par peur..

Concrètement : la peur inconsciente enfouie en chacun de nous peut nous pousser à devenir adeptes de sport extrêmes tels que le saut à l'élastique, en parachute afin de se sentir plus fort... mais peut également nous paralyser suffisamment au point de ne plus oser demander l'heure dans la rue ni oser rentrer dans une boutique vide ou même faire changer un plat que l'on n'a pas commandé au restaurant.


- Lorsque l'aspect spirituel est en déséquilibre, il nous amène à un état de frustration et d'irritabilité fortes pour de petits riens, juste parce qu'on se sent puissamment limités dans nos envies.

Concrètement : à cause d'une remarque banale ou d'une bousculade légère dans la rue on peut se retrouver à exploser de colère de manière disproportionnée. On peut aussi se mettre à pleurer à cause d'une remarque de son patron ou se sentir susceptible à la moindre réflexion.


- Lorsque l'aspect egotique est en déséquilibre, on a tendance à rester attaché à nos expériences passées (estimées bien ou pas) au point de ne même plus vouloir en tenter de nouvelles.

Concrètement : après avoir vécu une expérience difficile, on ne veut plus reproduire.